Parents

Le rôle des parents et l'orientation scolaire

Le choix des séquences mathématiques au secondaire

Les préalables

La transition du secondaire au cégep

La présence aux cours

L’abandon d’un cours

Les mesures d’aide à la réussite pour mon jeune

Les choses simples qui les aident à persévérer

 

Le rôle des parents et l'orientation scolaire

En tant que parents, l'approche à privilégier serait de reconnaître que le choix d'un programme est une décision difficile à prendre, surtout à l'âge auquel votre enfant doit choisir et dans le contexte actuel. Qui n’a pas déjà remis en question son choix de carrière ? Combien ont suivi un parcours tout autre que celui qu’ils envisageaient à 16 ans ? Peut-être n'avez-vous jamais exercé le métier dont vous rêviez ? N'hésitez pas à partager votre expérience et vos réflexions avec votre jeune.

Que puis-je faire, en tant que parent, pour aider mon jeune ?

M’informer au sujet des journées « Portes ouvertes » et autres activités de choix de carrière qu’offrent les différents établissements d’enseignement et l’inciter à y participer ;

Le diriger vers les conseillers d'orientation et les professionnels de son milieu scolaire ;

Consulter, avec mon jeune, les sites Internet des cégeps et des universités comme sources d’information ;

L'accompagner dans son exploration du marché du travail ;

L'aider à mieux se connaître afin qu’il puisse faire un choix plus éclairé ;

Discuter avec lui et mettre l’accent sur ses forces et ses habiletés ;

L'encourager à participer à toutes les activités d’orientation qui lui sont offertes afin de l’aider à préciser son choix .

Visionnez la capsule Mon jeune et son orientation scolaire conçue par l'Ordre des conseillers et conseillères d'orientation du Québec (OCCOQ) pour aider les parents à mieux accompagner leur jeune dans leur orientation scolaire et professionnelle (choixavenir.ca/parents).

 


Pour trouver une foule d’outils afin d'accompagner votre jeune dans son orientation scolaire et professionnelle

Choix avenir

Pendant son secondaire, quelles sont les activités proposées à mon jeune pour l’aider dans son choix de carrière?

Secondaire 3

Votre enfant est à l’étape de la découverte des métiers et des professions. Il est normal à cette étape qu’il ne sache pas encore ce qu’il veut faire dans sa vie d’adulte ou bien qu’il change continuellement d’idée ! Votre rôle est donc de l’accompagner dans cette exploration du marché du travail.

Le choix des options
Votre enfant doit faire le choix de la séquence de mathématiques et de sciences pour secondaire 4. Ce choix aura un impact sur l’accès aux études postsecondaires. Choisir une séquence signifie choisir un contenu et des approches pédagogiques différentes.

Les activités

  • Événement ZigZag, organisé par les commissions scolaires de la Jonquière et des Rives-du-Saguenay
  • Exploraction, organisé par la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean
  • Visite et activité élève d’un jour dans les centres de formation professionnelle (CFP)

Secondaire 4

Votre enfant a déjà fait des choix de cours et il a déjà éliminé certains domaines d’études qui lui correspondent moins. La connaissance de soi est à la base du choix de carrière. Aidez votre enfant à mieux se connaître afin qu’il puisse faire un choix plus éclairé. Mentionnez-lui qu’il accomplit déjà très bien certaines tâches, parlez-lui de ses habiletés et de ses bons coups. Mettez l’emphase sur les aspects positifs de sa personnalité, cela l’aidera à faire des choix en fonction de ses forces.

Le choix des options
Votre jeune fera le choix de séquence de mathématiques et de cours optionnels tels que la chimie et la physique pour secondaire 5.

Les activités

  • Événement ZigZag, organisé par les commissions scolaires de la Jonquière et des Rives-du-Saguenay
  • Exploraction, organisé par la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean
  • Élève d’un jour en dans les CFP

Secondaire 5

Votre jeune est arrivé à l’étape de faire un choix de programme. Pendant l’année, plusieurs activités lui seront proposées. Elles lui permettront de confirmer son choix ou encore d’envisager d’autres alternatives. Encouragez-le à participer à ces activités afin de l’aider à préciser son choix. Ensuite, discutez avec lui de son expérience, de ce qu’il a appris, de ce qu’il a aimé et moins apprécié, etc.

Le choix des options
Votre jeune doit faire son choix de programme (au collégial ou en formation professionnelle) et sa demande d’admission. La date limite pour compléter sa demande est le 1er mars.

Les activités

  • Événement ZigZag, organisé par les commissions scolaires de la Jonquière et des Rives-du-Saguenay
  • Exploraction, organisé par la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean
  • Journée cégep-secondaire
  • Cégépien ou Élève d’un jour
  • Métier Cégépien (atelier sur la transition entre le secondaire et le collégial)

Cégep

Encore une fois, votre jeune devra faire un choix. Pour les finissants d’un Diplôme d’études collégiales (DEC) préuniversitaire, il devra faire un choix parmi les programmes universitaires. Pour les diplômés d’un DEC technique, le choix se situe entre le marché du travail et la poursuite à l’université dans un domaine connexe ou autre.

Le choix des options
La date limite pour faire son choix de programmes à l’université et compléter sa demande est le 1er mars.

Les activités

  • Visite des représentants universitaires dans les 4 cégeps de la région
  • Portes ouvertes dans les universités

Il est impossible de recenser ici toutes les activités de toutes les écoles secondaires du Saguenay—Lac-Saint-Jean. Dans chaque établissement, plusieurs activités sont organisées par des conseillers d’orientation en fonction des besoins spécifiques des élèves du secondaire tels des rencontres de groupe, des processus d’orientation, des visites des établissements scolaires, des journées-carrières, des conférences, etc. Informez-vous auprès de votre enfant pour en savoir plus ou contactez le conseiller ou la conseillère d’orientation de l’établissement qu’il fréquente.

Le choix des séquences mathématiques au secondaire

Dès le secondaire 3, votre enfant doit faire le choix de la séquence de mathématiques et de sciences pour secondaire 4. Ce choix aura un impact sur l’accès aux études postsecondaires car certains programmes vont exiger des conditions particulières d’admission, soit des préalables.

Afin d’en apprendre davantage sur les particularités des séquences de mathématiques et leurs impacts quant au choix de programmes d’études postsecondaires, visionnez la capsule Flash Info Études Les séquences mathématiques et les études postsecondaires.

 


Les préalables

L’admission au collégial est généralement faite sur la base de l’obtention du Diplôme d’études secondaires (DES) ou du Diplôme d’études professionnelles (DEP) avec français et anglais de sec. V, et maths de sec. IV. Toutefois, certains programmes peuvent exiger des préalables, souvent des mathématiques ou des sciences, en plus des conditions générales d’admission. Il est important pour votre jeune de prendre connaissance de ces conditions supplémentaires que sont les préalables avant de faire sa demande d’admission.

Que puis-je faire, en tant que parent, pour aider mon jeune ?

• Vous pouvez l’inciter à consulter le conseiller ou la conseillère d’orientation de son école ;

• Vous pouvez faire des recherches avec lui sur le site Web de l’établissement collégial qu’il projette de fréquenter;

• Vous pouvez faire des recherches sur les moteurs de recherche Internet qui vous dirigeront vers différents sites Web qui vous donneront des informations sur les multiples programmes offerts au cégep.

Pour accompagner votre jeune dans l’amorce de son projet d’études lorsque son choix s’est arrêté sur un programme, apprenez-en plus concernant la démarche pour faire une demande d’admission au cégep en visionnant la capsule Flash Info Études – Les préalables. Vous y trouverez des précisions concernant  les conditions générales et particulières d’admission et les préalables exigés par certains programmes. 

 


La transition du secondaire au cégep

Si votre jeune s’apprête ou songe à faire son entrée au cégep, visionnez la capsule Flash Info Études – Les études collégiales qui vous informera sur les aspects importants et les particularités des études au collégial. Vous y trouverez, en tant que parent, une foule de renseignements et de conseils qui vous aideront à l’accompagner dans cette transition. Même s’il amorce sa vie de jeune adulte, votre soutien demeure un facteur déterminant dans sa réussite !

 


Les études au cégep précèdent les études universitaires et offrent deux types de programmes :

• Les programmes pré-universitaires, d’une durée de deux ans, qui préparent l’étudiant à aller à l’université ;

• Les programmes techniques, qui s’échelonnent sur trois années et conduisent l’étudiant au marché du travail, bien qu’ils donnent également accès à l’université.

Une année scolaire comporte deux sessions, celle d’automne, qui débute en août et se termine en décembre, et celle d’hiver, qui va de janvier à mai.

Que puis-je faire, en tant que parent, pour aider mon jeune ?

M’intéresser à ses études et discuter avec lui de son programme, du déroulement de ses cours, de ce qu’il trouve plus difficile, de ce qui suscite son enthousiasme ;

Prendre connaissance des différences entre le secondaire et le cégep concernant l’organisation scolaire (durée des cours, horaire, année scolaire sur deux sessions, etc.) et en discuter avec mon jeune afin de m’assurer qu’il est conscient des changements que cela implique ;

Discuter avec lui de son intérêt pour les équipes sportives ou les activités socioculturelles qu’offre son cégep et l’encourager à y prendre part ;

Rester ouvert à l’idée que son choix de programme puisse susciter le doute et des remises en question et, l’encourager, dans ce cas, à consulter le Service d’orientation de son établissement.

La présence aux cours

La présence aux cours est une des clés de la réussite de votre jeune dans son parcours au cégep. Il est de sa responsabilité d’y assister. Étant donné qu’un cours peut occuper trois ou quatre heures dans l’horaire hebdomadaire de l’élève, une absence peut représenter beaucoup de matière à laquelle il n’aura pas eu accès. Si, pour une raison majeure, l’élève doit s’absenter, il sera bien avisé de prévenir son enseignant, de s’informer du contenu du cours en question et de reprendre les travaux et les lectures manqués.

Que puis-je faire, en tant que parent, pour aider mon jeune ?

• Vous pouvez l’aider à prendre conscience de sa responsabilité d’assister à tous ses cours et discuter avec lui des conséquences sur sa réussite ;

• Vous pouvez discuter avec lui de l’importance de prioriser ses études et d’éviter de se laisser tenter, par exemple, par un voyage durant la session. 

L’abandon d’un cours

Dans les premières semaines, plusieurs étudiants peuvent être tentés de laisser tomber des cours, et ce, pour diverses raisons. Avant d’en arriver là, votre jeune pourra trouver conseil auprès de l'aide pédagogique individuelle (API) responsable de son programme d'études pour évaluer les impacts d'une telle décision sur son cheminement scolaire (rallongement de la formation, cours d'été, etc.) et, par le fait même, vérifier si des alternatives sont possibles.
S’il s’avère que, dans les circonstances, c’est la décision qui s’impose, il est important de savoir que, pour éviter une mention d’échec, l’abandon de cours doit se faire avant la date limite (autour de la quatrième semaine de la session).

Que puis-je faire, en tant que parent, pour aider mon jeune?

• Si votre jeune exprime l'intention d'abandonner un cours, encouragez-le à aller consulter son aide pédagogique individuel (API).

Les mesures d’aide à la réussite pour mon jeune

Les établissements d’enseignement collégial offrent de multiples mesures et plusieurs ressources professionnelles sont là pour soutenir l’étudiant et lui donner les outils nécessaires à la réussite de ses études1. Voici quelques exemples des services offerts :

  • Aide pédagogique à l'apprentissage (APA)

    Consulter l’aide pédagogique à l’apprentissage peut aider l’élève ayant de la difficulté à :

    • prendre des notes et à suivre le cours en même temps ;
    • gérer son temps et à utiliser des stratégies d’étude efficaces ;
    • écrire un texte sans qu’il y ait trop de fautes d’orthographe ou de syntaxe; 
    • faire des examens dans les délais prescrits

  • Aide pédagogique individuel (API)

    L’aide pédagogique individuel (API) accompagne l’étudiant tout au long de son cheminement scolaire. Votre jeune consultera l’API pour :

    • obtenir des conseils s’il éprouve des difficultés scolaires ;
    • obtenir des réponses à ses questions concernant son programme d'études ou les politiques et règlements relatifs aux études collégiales ;
    • élaborer son choix de cours ;
    • établir un cheminement scolaire adapté à ses besoins ;
     • analyser les impacts d'un abandon de cours ou d'un changement de programme sur son cheminement scolaire ;
    • analyser la possibilité d'obtenir une substitution ou une équivalence . 

  • Centres d'aide

    Les centres d’aide2 des différents établissements collégiaux sont mis en place pour aider votre jeune à réussir. Les centres d’aide proposent gratuitement diverses formules : tutorat par les pairs, rencontres individuelles ou de groupe avec un enseignant, ateliers, etc. Des personnes-ressources le soutiennent s’il rencontre certaines difficultés, particulièrement en :

    • mathématiques
    • français
    • anglais
    • philosophie

  • Service de psychologie

    Votre jeune peut avoir à traverser des épreuves ou à vivre des événements difficiles. Un malaise, un problème d’anxiété ou un conflit par exemple peuvent survenir à tout moment au cours de sa formation et affecter sa réussite, et même sa vie quotidienne. Ces difficultés sont souvent plus faciles à surmonter avec l’aide d’un professionnel. Le Service de psychologie offre des consultations individuelles de première ligne à tous les étudiants.

    Les services professionnels offerts sont gratuits et confidentiels.

  • Services d'orientation

    Les conseillères et conseillers d’orientation accompagnent votre jeune dans sa prise de décision et peuvent aussi l’aider à voir plus clair lorsque ce dernier remet en question son choix de programme. L’étudiant peut consulter le service d’orientation pour l’une ou l’autre des raisons suivantes :

    • remise en question/changement de programme ;
    • difficultés scolaires liées au domaine d’études ;
    • choix de programme est contingenté ;
    • information concernant le processus d’admission dans un établissement scolaire ;
    • connaissance des préalables liés à un programme d’études ;
    • évaluation des chances d’être admis dans un programme ;
    • questionnement par rapport aux perspectives d’emploi pour les professions qui l’intéressent ;
    • accompagnement dans la connaissance de soi : forces, aptitudes, habiletés, aspirations professionnelles, intérêts, etc.

  • Services adaptés

    Si votre enfant présente un trouble d’apprentissage comme le TDA/H, la dyslexie ou toute autre difficulté particulière comme un trouble neurologique, une limitation fonctionnelle, une problématique de santé mentale, les Services adaptés de son cégep mettent en place des mesures d’aide pour faciliter son intégration scolaire dans les meilleures conditions possibles.

    Les Services adaptés accompagnent les étudiants vivant avec :

    • un trouble d’apprentissage (dyslexie, dysorthographie, dyscalculie) ;
    • un trouble neurologique (trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité, dysphasie, trouble du spectre de l’autisme, traumatisme craniocérébral, syndrome de Gilles de la Tourette, etc.) ;
    • un trouble de santé mentale (trouble anxieux, dépression, trouble de personnalité limite, schizophrénie, trouble alimentaire, etc.) ;
    • une déficience visuelle ;
    • une déficience auditive ;
    • une déficience motrice (paralysie cérébrale, quadriplégie, hémiplégie spastique, ataxie Charlevoix-Saguenay, etc.) ;
    • une déficience organique (fibrose kystique, épilepsie, diabète, cancer, maladie de Crohn, etc.) ;
    • une incapacité temporaire (blessure, maladie, traitement médical, etc.).3

    Note : La situation de handicap doit être confirmée par un diagnostic ou une évaluation diagnostique effectuée par un professionnel habilité en vertu du Code des professions.

    Que puis-je faire, en tant que parent, pour aider mon jeune ?

    • Si vous constatez qu’il éprouve des difficultés ou qu’il se sent dépassé, l’encourager à consulter et à requérir le soutien offert par les différents services qui lui sont proposés, et ce, particulièrement à la première session.
    • S’il a des limitations fonctionnelles et que sa situation nécessite un accompagnement par les Services adaptés, assurez-vous qu’il vienne rencontrer les intervenants de ce service le plus rapidement possible.

Pour en apprendre davantage sur le rôle des services adaptés et leur importance dans l’accompagnement de votre jeune, visionnez la capsule Les services adaptés produite par le Comité Interordres Mauricie pour les étudiants en situation de handicap (CIMesh).

 


Les choses simples qui les aident à persévérer

Plusieurs recherches démontrent que le soutien des parents est l'un des facteurs déterminants dans la persévérance et la réussite des études. Or, comme parent, il n'est pas toujours évident de savoir quand et comment jouer un rôle dans la motivation de notre enfant.

Comment reconnaître les indices de la démotivation ? Des absences en classe, un découragement général, des travaux non faits, de la fatigue et du désintérêt sont les signes les plus fréquents. C'est alors que votre rôle de parent prend toute son importance. De l'écoute, de l'encouragement, des discussions pour trouver ensemble des pistes de solution vont l’aider à retrouver sa motivation.

Que puis-je faire, en tant que parent, pour aider mon jeune ?

• Rester à l’affût quant à la motivation de votre jeune et demeurer prêt à l'encourager.

Vous souhaitez en apprendre plus sur la manière d’encourager votre jeune dans sa persévérance? Visionnez la capsule Les choses simples qui les font persévérer produite par le Conseil régional de prévention de l'abandon scolaire (CRÉPAS). Vous y entendrez les témoignages d'élèves d'une école secondaire du Saguenay—Lac-Saint-Jean à propos de ce que leurs parents font pour les aider dans leur estime de soi, dans leur motivation et, au final, dans leur réussite scolaire.

 


Consultez les autres sections du site où vous trouverez une foule d’informations, de conseils pratiques et de références qui vous permettront d’être mieux outillé en tant que parent afin de soutenir votre jeune dans son parcours d’études.

Vous pouvez également contacter les conseillers et les conseillères d’orientation ou l’aide pédagogique individuel (API) du futur établissement d’enseignement de votre jeune.

Cégep de Jonquière
Services en orientation
418 547-2191, poste 254
Service de l’aide pédagogique individuel
418 547-2191, poste 6200

Cégep de Chicoutimi
Services d'information scolaire et d'orientation
418 549-9520, poste  1203
Service de l’aide pédagogique individuel
418 549-9520, poste 2312

Cégep de St-Félicien
Services en orientation
679-5412, poste 240
Service de l’aide pédagogique individuel
679-5412, poste 214

Collège d’Alma
Services en orientation
668-2387, poste 229
Service de l’aide pédagogique individuel
668-2387, poste 232 ou 209

Université du Québec à Chicoutimi
Orientation et information scolaire
418 545-5011, poste 2134


Note : Le contenu de cette section est inspiré de la section « Pour les parents » du site Web du Cégep de Victoriaville.


1 Les ressources professionnelles peuvent varier selon l’établissement.

2 Les centres d’aide peuvent varier selon les établissements.

3 Les mesures d’accompagnement peuvent varier selon l’établissement.